Le grand Dôme de Villebon (91) accueillait ce week-end les championnats de France seniors 2me et 3me Division.

Le samedi Abella Delmas Pons (AJDP Lalinde) et Benoît Peraro (AJDP Lalinde) ouvraient le bal en 3me D. Pour tous les deux l’entame de la compétition a été compliquée en perdant respectivement leur premier combat en poule. Repris en main par les coachs, Abella et Benoît parviennent à sortir des poules et débuter la phase de tableau. Benoît s’inclinera en 8me de finale des moins de 81 kgs après avoir réalisé un beau parcours et se classer 7me. Abella échouera au pied du podium des moins de 57 kgs en étant défaite par décision arbitrale en quart de finale et prendre la 5me place.

Le dimanche ce fût au tour de Yosef Bingan NDebi (AJDP Périgueux) d’entrer en lice en plus de 100 kgs. Tenant du titre de champion de France 2me division de la catégorie, c’est avec une certaine pression sur ses épaules qu’il abordait la compétition. Cette année la nouvelle formule retenue par la fédération Française de Judo permet aux 3 premiers de chaque catégorie d’accéder à la 1re division. Cette opportunité d’accéder à l’élite Française a eu pour conséquence d’intensifier le niveau de compétition. Un début de compétition rigoureux et appliqué permet à Yosef de sortir premier de sa poule et aborder son 16me de finale le plus sereinement possible. Il affronte alors le jeune Diaby de l’AJA Paris qu’il surprendra sur un sutemi suivi par une immobilisation au sol. En 8me, Yosef marque un wazari en contrant son adversaire et s’ouvre les portes des quarts de finale. Remporter un quart de finale permet à coup sûr de terminer sur le podium, est-ce cet enjeu ou la longue journée débutée à 7h15 pour un combat à 17H20, toujours est-il que Yosef, face à un adversaire rugueux qui la dominé sur le kumikata, n’a jamais trouvé la solution s’inclinant sur kubi nage. La déception passée, le judoka périgourdin prenait déjà rendez-vous pour l’édition 2019.